Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
L'Oiseau roi et autres dessins
Série : L'Oiseau roi et autres dessins    tome 1 

Scénario : TAN Shaun
Dessins : TAN Shaun

Gallimard , septembre 2012
 
Cartonné, dos toilé
Couleurs
ISBN 978-2-07-064031-7
 
Critiques
     Il m’arrive de temps en temps de tomber en arrêt, émerveillé, devant un ouvrage inclassable : c’est ce qui m’est arrivé avec « La Chose perdue » de Shaun Tan (Gallimard jeunesse). Il s’agit de l’histoire toute bête et simple d’un jeune garçon qui, en ramassant des capsules de bouteille pour sa collection sur la plage, trouve une « chose perdue » et, ne sachant qu’en faire mais étant un gentil garçon, la ramène d’abord chez lui puis, comme cela cause des problèmes avec ses parents parce qu’« elle a les pieds sales » (les six !), dans un endroit improbable pour choses et créatures tout aussi improbables... Ce qui en fait un délice de lecture est d’une part le ton terre à terre utilisé par le personnage principal pour raconter son histoire — tout est normal, d’une normalité loufoque et décalée où rien n’étonne personne ! — et d’autre part le graphisme extraordinaire de Shaun Tan qui m’a fait penser à une sorte de Hieronymus Bosch moderne — il y a une double page saisissante en fin de volume. La « chose perdue » elle-même est indescriptible, la ville l’est tout autant avec ses tuyauteries jaillissant un peu partout sans rime ni raison apparente, une sorte de Gotham City steampunk jaillie de l’esprit d’un plombier fou. Le graphisme est d’autant plus mis en valeur que la mise en page est excessivement soignée, sur fonds de plans incongrus de machines et d’objets étranges très XIXe siècle et la collection de capsules en pages de garde donnerait envie de les avoir... C’est magnifique, et le DVD qui l’accompagne avec la mise en dessin animé de cette histoire est tout aussi réussi ! Ce dessin animé lui a d’ailleurs valu un Oscar en 2011.
     Est sorti en même temps un petit livre de dessins, croquis et peintures de Shaun Tan intitulé « L’oiseau-roi et autres dessins » (toujours chez Gallimard jeunesse) qui permet de mieux découvrir l’énorme talent de celui-ci et son univers très particulier : le dessin des pages 34-35, « Portrait of the artist as a young man », résume bien, me semble-t-il, la manière dont se considère l’artiste et sa vision du monde.
     Un très grand artiste et une très grande découverte pour ceux qui, comme moi, ne le connaissais pas encore !

Jean-Luc Rivera          
ActuSF          
01/01/2013          
Mise en ligne le 27/01/2013          


Base mise à jour le 7 janvier 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017